Il n`y a cependant pas de preuve évidente que la métaphore du fromage Suisse est comprise de la même manière par tous les intéressés. Dans cette étude, j`ai exploré la compréhension du modèle de fromage Suisse par des professionnels qui travaillent dans l`amélioration de la qualité des soins de santé. Ces tentatives de combiner les deux théories provoque encore la confusion aujourd`hui. Une version plus correcte des théories combinées est montrée avec les échecs actifs (maintenant appelées causes immédiates) la condition préalable et la défaillance latente (maintenant appelées causes sous-jacentes) montrées comme raison chaque barrière (tranche de fromage) a un trou dedans et les tranches de fromage comme les barrières. Les répondants ont approuvé en moyenne 5,3 de 11 déclarations qui étaient compatibles avec le modèle de fromage Suisse (SD 2,2, plage 1 à 10) et 2,0 des 12 déclarations incompatibles (SD 1,7, plage 0 à 9). Le nombre moyen de réponses «correctes» était de 15,3 (SD 2,3, plage 10 à 21) sur 23 (66,5%). Cela a été significativement plus de 11,5 réponses «correctes» qui s`attendaient si les réponses étaient données au hasard (p < 0,001). Les répondants ont donné en moyenne 2,4 réponses "correctes" concernant la tranche de fromage (sur 4), 2,7 réponses "correctes" sur les trous (sur 5), 2,8 "correctes" réponses sur la flèche (sur 4), 3,3 "correct" réponses sur l`erreur active (sur 5), et 4,1 "correct" des réponses sur l`amélioration de la sécurité (sur 5). Aucune des variables suivantes n`a été associée au nombre moyen de réponses «correctes»: sexe, âge, expérience antérieure en gestion de la qualité, gestion des risques ou science de la sécurité, familiarité avec le modèle (très familier versus très familier), perçu l`utilité du modèle et la connaissance de la sécurité des patients. En résumé, cette étude a montré que les professionnels de la qualité et de la sécurité varient considérablement dans leur interprétation des divers éléments du modèle de fromage Suisse appliqué aux mésaventures médicales. Cette constatation fait écho à la variabilité de l`interprétation qui existe même pour les termes fondamentaux de la sécurité des patients, tels que «incident», «erreur», «mésaventure», etc. [14].

Les propositions récentes d`une taxonomie exhaustive de la sécurité des patients illustrent la nécessité d`un modèle conceptuel global [15]. De bons modèles et des concepts clairs sont nécessaires pour une terminologie commune, et une terminologie commune est une condition préalable pour une communication efficace et des progrès dans le domaine de la sécurité des patients. Qui l`utilise? Le modèle de fromage Suisse a été largement utilisé dans les soins de santé, la gestion des risques, l`aviation et l`ingénierie. Il est très utile comme une méthode pour expliquer le concept d`effets cumulatifs. Cette enquête montre que parmi les professionnels de l`amélioration de la qualité, le sens du modèle de fromage suisse d`erreur médicale est loin d`être univoque. En moyenne, les répondants ont donné des réponses qui étaient compatibles avec le modèle à environ deux tiers des énoncés proposés. C`est mieux que la moitié-la proportion qui serait attendue par hasard-mais loin d`un consensus général. Cela suggère que l`invocation du modèle de fromage Suisse ne conduira pas nécessairement à une communication efficace, même parmi les professionnels de la qualité et de la sécurité. Kamoun et Nicho [14] ont trouvé que le modèle de fromage suisse était un modèle théorique utile pour expliquer les multiples facettes (humaines, organisationnelles et technologiques) des violations des données de santé.

85 les répondants ont déclaré qu`ils connaissaient très bien ou très bien le modèle. Ils ont donné en moyenne 15,3 (SD 2,3, plage 10 à 21) réponses «correctes» sur 23 (66,5%) – nettement plus de 11,5 réponses «correctes» qui seraient attendues par hasard (p < 0,001). Les répondants ont donné en moyenne 2,4 réponses "correctes" concernant la tranche de fromage (sur 4), 2,7 réponses "correctes" sur les trous (sur 5), 2,8 "correctes" réponses sur la flèche (sur 4), 3,3 "correctes" réponses sur l`erreur active (sur 5), et 4,1 "correct" réponses sur l`amélioration de la sécurité (sur 5).